side-area-logo

L’Assurance Maladie lance avec l’agence Les Présidents une campagne de communication TV et réseaux sociaux autour de son programme national de prévention bucco-dentaire : M’T dents.

Le contexte sanitaire a entrainé de nombreux renoncements ou non recours aux soins y compris de soins dentaires. Délaisser la santé de ses dents n’est pas sans conséquences au moment où une étude BVA de l’Assurance Maladie révèle le rapport déjà complexe des Français à leur santé bucco-dentaire, mais aussi à celle de leurs enfants. Ainsi, 16% des parents emmènent leurs enfants chez le chirurgien-dentiste moins d’une fois par an. C’est pourquoi l’Assurance Maladie offre depuis 2007, des rendez-vous de prévention M’T dents aux jeunes de 6 à 18 ans, et désormais dès 3 ans jusqu’à 24 ans.

Afin d’inciter le plus grand nombre de jeunes à bénéficier de ces rendez-vous chez le dentiste, l’Assurance Maladie lance ce vendredi 5 février, une campagne de sensibilisation.

Si nos dents pouvaient parler, elles en auraient des choses à dire sur ce que notre hygiène bucco-dentaire leur fait parfois endurer… Suivant cette idée, les Présidents ont imaginé pour l’Assurance Maladie une saga de plusieurs films qui exploitent un comique de situation visuel : incapables de bouger et serrées les unes contre les autres, des dents endurent stoïquement tout ce que leur propriétaire leur fait injustement subir.

Mauvaises odeur, rougeurs, douleurs… Trop souvent, on attend qu’un problème de dents survienne pour se rendre chez le dentiste. L’Assurance Maladie compte bien remédier à cette tendance en instaurant un réflexe de prévention dès le plus jeune âge. Grâce à M’T dents, l’Assurance Maladie offre, tous les 3 ans, un rendez-vous et, si besoin, des soins chez le dentiste, aux enfants dès l’âge de 3 ans et aux jeunes jusqu’à 24 ans.

Dès le 5 février et tout au long de l’année, l’Assurance Maladie va ainsi mener, une campagne de communication, en TV, sur le digital et les réseaux sociaux pour inciter à la prise de rendez-vous M’T dents et ainsi installer auprès du jeune public une habitude de consultation régulière. Cette campagne, qui comprend aussi des opérations spéciales en médias et de l’affichage dynamique dans les centres médicaux pluridisciplinaires, sera reconduite également en 2022 avec de nouveaux films.

https://www.ameli.fr/